Domaines résidentiels

Qu’est-ce qu’un domaine résidentiel ?

Les domaines résidentiels sont apparus dans les années soixante et septante. Ils étaient destinés au tourisme, à la résidence de week-end et de vacances. Face aux charges de plus en plus élevées (taxes seconde résidence – précomptes immobiliers – charges communes – assurances – entretiens), les résidents de vacances quittent ces domaines laissant la place aux résidents permanents domiciliés qui ont transformé ces domaines en véritables petits villages dans le village.

Les domaines résidentiels comportent, comme les autres copropriétés, des parties communes et des parties privatives. Les parties privatives sont les différentes parcelles, bâties ou non bâties, appartenant aux différents copropriétaires. Les parties communes sont habituellement les voiries, le réseau de distribution d’eau, le réseau de distribution d’électricité, les installations techniques, et parfois des infrastructures récréatives (locaux, jeux…).

En ce qui concerne l’eau, dans certains cas, le domaine est alimenté directement par le distributeur public d’eau (SWDE – INASEP). Dans d’autre cas, le domaine possède son installation de pompage et de traitement de l’eau, qui doit être entretenue et vérifiée régulièrement. La conformité de l‘eau est contrôlée et vérifiée périodiquement par un laboratoire agréé.

En ce qui concerne l’électricité, dans certains cas, le domaine est raccordé au réseau électrique basse tension (comme tout logement en Belgique). Dans d’autres cas, le domaine est raccordé au réseau haute tension et possède sa propre cabine de transformation d’électricité, qui doit être entretenue et vérifiée périodiquement par un organisme agréé indépendant.

Les parcelles sont habituellement équipées de décompteurs d’eau et d’électricité permettant au syndic de répartir les charges communes selon les consommations réelles de chacun.

Comment gérer un domaine résidentiel ?

La gestion d’un domaine résidentiel implique d’avoir une vision à moyen et long terme pour envisager l’avenir. Outre les tâches habituelles de gestion administrative (assemblées générales, contrats,…), de gestion comptable (répartition des charges, recouvrement des impayés…) et de gestion technique (maintenance des équipements techniques, relevés des décompteurs…), le syndic d’un domaine résidentiel doit analyser et anticiper les problèmes futurs : réparation voire remplacement des voiries et des réseaux de distribution d’eau et d’électricité, mise aux normes (stations d’épuration, installations de pompage et d’assainissement de l’eau, cabine de transformation de l’électricité…).

Le syndic IMACT gère plusieurs domaines résidentiels et a acquis une expérience significative dans la gestion administrative, technique et financière de domaines résidentiels qui nécessitent des compétences complémentaires à celles requises pour la gestion de copropriétés classiques.

Lire aussi « Plan HP »

Nous contacter
Route de Hannut 55 - 5004 NAMUR (BOUGE)
Tél. : 081 84 14 84
Fax : 081 84 14 85


Lire la suite Lire la suite Lire la suite